J’avais abordé quelques cas d’utilisation de la domotique chez moi lors de mon article Domotique avec RFXCom, Zwave et Zigbee. En fait, mon souhait initial était bien de déclencher ma cafetière de manière programmée. J’aurais pu acheter une simple prise programmable mais je suis fan de gadgets… Et c’était l’occasion d’utiliser mon Raspberry Pi de l’époque.

Voici mes cas d’utilisation (ma liste au Père-Noël) :

  • Je veux que mon café soit prêt le matin quand je me lève (oui je me répète 🙂 ).
  • Je veux que la lumière de ma chambre s’allume le matin quand mon réveil sonne.
  • Je veux que toutes les lumières de mon appartement s’éteignent le matin lorsque je pars au bureau.
  • Je veux que les lumières de mon salon/salle-à-manger s’allument 15 minutes avant la tombée de la nuit.
  • Je veux que tous mes appareils multimédia soient éteints la nuit à 2 heure du matin.
  • Je veux recevoir une alerte sur mon smartphone lorsque quelqu’un rentre par la porte d’entrée.
  • Je veux recevoir une alerte sur mon smartphone lors de l’ouverture d’une fenêtre en mon absence.
  • Je veux recevoir une alerte sur mon smartphone lorsque de l’humidité est présente sur le sol des salles d’eau.
  • Je veux piloter ma maison avec mon smartphone (dans mon cas un iPhone).
  • Je veux avoir la possibilité de gérer les lumières avec une télécommande. En fait je ne veux pas me retrouver dans le noir si mon système domotique est en panne.
  • Je veux avoir la possibilité de piloter/interroger mon système domotique avec un assistant vocal.
  • J’ai la contrainte d’être locataire donc je ne peux pas m’amuser à modifier l’installation électrique de mon logement. Attention : si vous vous lancez dans de telles manipulations, le 220 volt c’est très dangereux. Il est préférable d’être un professionnel pour être habilité à modifier une installation électrique. Je ne saurai être tenu pour responsable en cas de mauvaise manipulation de votre part.
  • Dans le futur, je souhaite piloter mes stores via les assistants vocaux en plus des commandes manuelles.
  • Je souhaite également piloter l’arrosage automatique des plantes de mon balcon en utilisant une petite réserve d’eau.

Mes périphériques domotiques (avec liens affiliés pour vos achats)

Pour l’hébergement de mon système domotique, j’ai opté pour un mini-PC de type Gigabyte Brix plutôt qu’un Raspberry-Pi. Deux raisons pour mon choix. La première c’est que les multiples écritures sur la carte SD du Raspberry-Pi usent rapidement la carte SD. La seconde c’est que je veux également faire de la vidéo-surveillance avec des caméras. De ce fait, ça commence à faire beaucoup (trop ?) de choses à écrire sur une carte SD. Je vais bientôt tester l’ajout d’un disque dur sur un Raspberry-Pi 3, je ferai [un autre article] sur le sujet pour vous partager mon retour d’expérience.

J’ai opté pour un système Ubuntu Server LTS. La stabilité et la pérennité de mon système domotique sont ma priorité. J’ai également fait le choix de Domoticz que j’ai donc installé sur mon mini-pc.

Côté passerelles domotiques, je suis toujours avec du RFXCom, du ZWave et du Zigbee (cf. mon article sur le sujet).

Pour ce qui est des périphériques, voici ceux que j’utilise par passerelles :

Avec RFXCom : j’utilise 2 packs de trois prises Dio avec 2 télécommandes Dio.

Avec ZWave : j’utilise 2 prises Fibaro avec mesure du courant consommé et un détecteur d’ouverture de porte Zipato avec détecteur de présence et capteur de température.

Avec ZigBee : j’utilise 12 détecteurs d’ouverture de portes/fenêtre de la marque Xiaomi, 4 détecteurs d’humidité (en cas de fuite d’eau) de la marque Xiaomi.

Piloter Domoticz avec smartphone et avec les assistants vocaux

J’utilise mon smartphone pour piloter ma plateforme domotique (surtout lorsque je ne suis pas chez moi pour faire quelques vérifications). Pour que cela fonctionne, il faut ouvrir les ports HTTP (80) et HTTPS (443) de votre box opérateur. Il faut ensuite les rediriger vers votre centrale domotique. Il est également préférable que votre installation soit joignable via un nom de domaine. Un fournisseur comme No-Ip ou dyndns peut vous permettre de contourner le problème des adresses IP dynamiques. C’est un problème fréquent avec les box opérateurs. Personnellement j’utilise No-Ip dont je vous partage le lien d’affiliation. J’explique de quoi il s’agit dans un article dédié au Dynamic DNS (publié le 18 août 2021).

J’utilise également les assistants vocaux Alexa Echo et Google pour les commandes vocales lorsque je suis à la maison. C’est pratique de pouvoir allumer/éteindre la lumière quand on a les mains pleines. Pour que ça fonctionne bien, il faut établir un lien entre les assistants vocaux et la plateforme domotique. Là aussi [je détaillerai dans un autre article].

J’utilise Prowl pour recevoir des notifications sur mon iPhone. J’utilisais auparavant Telegram mais les notifications avec Telegram se sont arrêtées de fonctionner pour une raison inconnue. Je chercherai à réparer ça un jour.