Bien que de nombreux accessoires existent dans l’écosystème du Raspberry (des boîtiers, des cartes d’extension, des caméras, des claviers, …), la carte micro-SD est l’élément incontournable. Depuis la version 4 du Raspberry-Pi, il est désormais possible de démarrer directement sur un SSD mais la carte micro-SD reste la forme de stockage la plus courante sur ce micro-ordinateur.

Quand on essaie de faire un choix pour cette fameuse carte qui va accueillir le système et les logiciels, on se retrouve face à un vaste univers de caractéristiques, de marques, de tailles différentes qui vont toutes impacter l’expérience utilisateur globale de vos projets sur le Raspberry-Pi.

Nous allons essayer de voir ce qu’il faut regarder pour faire le bon choix tout en gardant un budget raisonnable.

Vitesse de la carte

LibelléDescription
Speed class 2, 4, 6, 10 (C2, C4, …)Vitesse d’écriture de 2MB/sec, 4MB/sec, 6MB/sec, 10MB/sec
Class 1 UHS (U1)Vitesse d’écriture de 10MB/sec
Class 3 UHS (U3)Vitesse d’écriture de 30MB/sec
Video speed class V6, V10, V30, V90Vitesse d’écriture de 6MB/sec, 10MB/sec, 30MB/sec, 90MB/sec
Normes des cartes SD/microSD et vitesse d’écriture

Si vous travaillez avec des vidéos HD, il est recommandé d’utiliser des cartes SD de type Video speed class V90.

Capacité de la carte

La capacité de stockage de la carte a également une incidence sur le prix de la carte. Vous vous en doutez, plus la capacité augmente et plus le prix est élevé. Cependant, le coût au giga-octet le plus intéressant n’est pas forcément celui de la carte la plus petite.

Pour une utilisation basique, une carte de minimum 8Go peut suffire mais il est préférable de se tourner directement vers une carte de 16Go pour être tranquille. En 2021, les cartes d’une capacité de stockage de 8Go sont parfois plus chères que les cartes de 16Go voire de 32Go lorsqu’il y a des promos donc il faut être vigilant. Le plus important est de regarder le prix pour 1Go et déterminer selon le budget qu’on est prêt à consacrer.

Prenez en compte le fait que les cartes SD ne sont pas des supports de stockages des plus fiables lorsque le système effectue de nombreuses écritures. Donc ce n’est pas la peine de prendre une carte énorme en pensant l’utiliser comme support pour un NAS par exemple.

Quelques recommandations avec des exemples d’utilisation

Pour une utilisation sur un Raspberry Pi 2 afin de surveiller le niveau de charge d’un onduleur avec le projet NUT.
Pour une utilisation sur un Raspberry Pi 3 ou 4 avec RetroPie (émulateur de console de jeux vidéos).
Pour une utilisation sur un Rasberry Pi 4 avec Docker.
Liens affiliés vers Amazon.fr

Toutes les cartes ne sont pas toujours livrées avec un adaptateur microSD vers SD. Si vous disposez uniquement d’un lecteur de carte SD, un tel adaptateur vous est indispensable. Toutefois, un tel adaptateur est compatible avec toutes les cartes microSD donc vous il n’est pas indispensable d’en racheter un pour chaque carte microSD si cela peut vous faire gagner quelques euros.